Les syndicats sur les prisons: «Le gouvernement méprise les agents francophones»

©Photo News
©Photo News

Les syndicats CGSP et CSC sont «déçus» par le gouvernement qui a refusé leur contre-proposition pour mettre un terme à la grève dans les prisons, ont-ils indiqué ce jeudi à l’agence Belga. Le ministre de la Justice Koen Geens et le Premier ministre Charles Michel n’ont pas voulu entendre les revendications des agents francophones, estiment-ils.

Les syndicats chrétien et socialiste ont formulé ce mercredi une contre-proposition au protocole d’accord du ministre de la Justice, accepté par trois syndicats néerlandophones (ACV, ACOD, VSOA) et l’organisation libérale francophone SLFP. Ils réclamaient le maintien des 7.075 équivalents temps plein jusqu’à la fin de la législature mais le Premier ministre considère que les négociations sont terminées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct