Le «calife» de l’État islamique aurait violé une otage américaine

Kayla Mueller est morte à 26 ans.
Kayla Mueller est morte à 26 ans. -

Les soldats de l’État islamique sont coupables de nombreux viols, mais cette fois, c’est leur chef qui est accusé de ce crime. Avant sa mort annoncée en début d’année, l’otage américaine Kayla Mueller était régulièrement violée par Abu Bakr al-Baghdadi, le « calife » autoproclamé de l’État islamique, à en croire les services de renseignement américains.

C’est les parents de l’ex-otage qui l’ont confirmé à ABC News. Selon eux, des responsables du gouvernement américain leur ont dit que leur fille, qui aurait eu 27 ans vendredi, était devenue l’esclave sexuelle du chef du groupe terroriste.

«  On nous a dit que Kayla avait été torturée, qu’elle était la propriété d’al-Baghdadi. Le gouvernement nous en a informés en juin  », ont expliqué les parents, Carl et Marsha Mueller.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct