Credo, tapisserie bruxelloise, début du 16e siècle

Credo, tapisserie bruxelloise, début du 16e siècle

À partir du XVe siècle, Bruxelles devient le centre le plus important pour le tissage de la tapisserie pour des scènes courtoises, allégoriques et des sujets religieux. Le Credo est une tapisserie de la pré-Renaissance de 4 mètres sur 4 en soie et laine. Elle se caractérise par la « peur du vide » : la représentation de nombreux personnages, généralement drapés dans des vêtements somptueux, la répartition de la composition en différentes zones compartimentées. Dans cette tapisserie religieuse, les banderoles de textes phylactères soutiennent la lecture. Elles représentent les articles 9, 10 et 11 du Credo. Ceux-ci sont illustrés dans les différentes parties de l’œuvre : d’une part, la foi en l’Église et la Communion des Saints. Au milieu, la Messe de Saint Grégoire recueillant le sang qui jaillit de la blessure du Christ escorté par deux anges. À droite enfin, la Résurrection des Corps avec l’apôtre Judas et le prophète Ezéchiel entourés par quatre anges sonnant la trompette.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct