Paul Delvaux, «Pygmalion», 1939

© DR
© DR

Œuvre clé de Delvaux, « Pygmalion » appartient à la période de plein épanouissement de son style proche du surréalisme. Pygmalion réfère au mythe antique du sculpteur qui s’éprend de sa figure féminine ; grâce à l’intervention de Vénus, celle-ci se métamorphose en un être vivant. Delvaux inverse les personnages de cette histoire : la femme devient le sculpteur mais aussi la mère tandis que la statue est un autoportrait à l’âge de l’adolescence. D’autres figures s’opposent tels que L’homme de la rue et la femme-fleur, personnifiant la Nature. Par la mise en situation insolite des personnages et des éléments de décor, la signification de l’œuvre bascule dans le mystère. Delvaux avait été élevé par sa mère dans la crainte des femmes. C’est sans doute une des raisons de l’apparition d’un thème récurrent dans son œuvre : la quête d’une initiation à la vie amoureuse dans la sérénité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct