Johan Vande Lanotte et Stefaan De Clerck

Johan Vande Lanotte et Stefaan De Clerck : rattrapés par l'évasion de Marc Dutroux (avril 2008)

On est en avril 1998. Le gouvernement Dehaene II est aux affaires. Marc Dutroux s’évade du palais de justice de Neufchâteau. Le SP Johan Vande Lanotte, ministre de l’Intérieur, et le CVP Stefaan De Clerck, ministre de la Justice, démissionnent. Ils n’ont commis aucune faute mais l’émotion est trop vive et c’est le raisonnement à l’ancienne : je suis responsable de ce qui se passe dans mon département.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner