L’écrivain: «Les nombreux clubs de la Juventus»

Mario Desiati est un écrivain, poète et journaliste italien.
Mario Desiati est un écrivain, poète et journaliste italien. - D.R.

De l’extérieur, on aurait dit des tripots. Pas d’éclairage au plafond, et un grand drapeau délavé apparaissant parfois sur la porte à la mi-journée. Ces lieux étaient mal vus des autochtones, car ils étaient beaucoup à s’y rassembler, parfois trop. Tous Italiens, avec leur dialecte du Sud. À l’intérieur, il n’y avait que des hommes qui jouaient aux cartes et, en général, un comptoir derrière lequel était posée une bouteille de vin ou d’eau-de-vie. Les murs étaient décorés de posters et d’écharpes de la Juventus, de l’Inter ou du Milan AC, plus rarement de l’équipe nationale italienne ou d’une autre équipe. Nous, les méridionaux (et particulièrement les émigrés), nous avons toujours soutenu les équipes les plus titrées. C’était notre petit rêve de revanche.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct