Diables rouges: toute une génération au pied du mur

Marc Wilmots et son leader d’attaque Romelu Lukaku
: c’est l’heure d’enfin entamer cet Euro si prometteur. © Photo News
Marc Wilmots et son leader d’attaque Romelu Lukaku : c’est l’heure d’enfin entamer cet Euro si prometteur. © Photo News

Pour la première fois dans une histoire riche de 11 phases finales de Coupe du monde et de 4 Euros, une sélection belge n’entamera pas son tournoi avec la seule intention d’y participer. Avant elles, d’autres générations que celles dont a fait notamment partie un certain Marc Wilmots se sont bien entendu prises au jeu en cours de tournoi. On ne trahira aucun secret en rappelant aux plus jeunes que leurs parents et grands-parents ont sans doute bu plus que de raison après la finale de l’Europeo 80 ou la demi-finale du Mundial 86. Voire, plus récemment, en retrouvant le goût de la fête après être monté tous ensemble dans le quart du Mondial 2014, face à l’Argentine.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Euro 2016
    • Euro 2020

      L’Euro 2020 dans 12 pays, une catastrophe écologique ?