I have a dream (ou presque)

I have a dream (ou presque)

J’ai fait un rêve. Dans mon rêve, on est le 10 juillet, au Stade de France. C’est la finale de l’Euro 2016. L’arbitre siffle la fin du match. Le marquoir affiche Belgique 2 – Allemagne 1. On est champions d’Europe ! Sur le terrain, les Diables rendus à moitié fous par la victoire, courent partout comme des poulets sans tête. A la télé, Rodrigo Beenkens débite un truc incompréhensible sur l’équipe nationale « qui a pris conscience de sa pure potentialité ». Mais qui écoute encore Rodrigo ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct