L’Otan déploie ses hommes aux portes de la Russie

Ashton Carter (à g.), le secrétaire d’Etat US à la Défense, et Jens Stoltenberg, le patron de l’Otan, lors de la réunion de ce mardi à Bruxelles. AFP
Ashton Carter (à g.), le secrétaire d’Etat US à la Défense, et Jens Stoltenberg, le patron de l’Otan, lors de la réunion de ce mardi à Bruxelles. AFP - AFP.

Déploiement d’un bataillon de mille hommes dans chacun des trois pays Baltes et en Pologne. Renforcement « sur mesure », autour d’un QG roumain, de la présence de l’Otan dans la mer Noire, pour la défense des Alliés riverains de cette région riche en hydrocarbures (Roumanie, Bulgarie, Turquie), où mouille aussi la flotte russe… La dernière réunion ministérielle des pays de l’Otan, mardi et mercredi à Bruxelles, avant le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Alliance convoqué les 8 et 9 juillet à Varsovie, a précisé les contours de la musculation de l’Otan sur son flanc est.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct