Facebook contribue (maladroitement) à la prévention du suicide

Facebook contribue (maladroitement) à la prévention du suicide
©Repoters

Entre les commentaires sur les Diables rouges et les photos de chatons tout mignons, il arrive – rarement fort heureusement – qu’apparaissent sur notre mur Facebook des cris de désespoir laissant croire que leur auteur est prêt à commettre l’irréparable. C’est tout aussi choquant que désemparant : comment (bien) réagir ? Le réseau social apporte une réponse en déployant une nouvelle fonctionnalité : celle-ci permet, en un clic, d’entrer en contact direct avec la personne en détresse et/ou d’alerter les responsables de la plateforme. Ceux-ci disposent d’une équipe de spécialistes qui analysent les alertes et, le cas échéant, apportent les premiers réconforts et conseils aux membres potentiellement suicidaires, en les dirigeant vers les services d’aide spécialisés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct