Un trio MR/PS très symbolique au chevet du piétonnier

© Photo News
© Photo News

Tout est dans la photo... Didier Reynders, Rudi Vervoort et Yvan Mayeur côte à côte pour présenter un projet de piétonnier corrigé/amendé/confirmé – chacun y va de sa sémantique, à usage politique. L’image étonne ? Elle ne devrait pas. D’abord parce que chacun des trois hommes a sa place à la table : le vice-Premier MR en tant que gestionnaire de Beliris, bailleur de fonds (20 millions) ; le ministre-président PS comme partenaire de Beliris et délivreur des permis ; le bourgmestre PS en tant qu’instigateur du projet. Ensuite parce que, dans n’importe quel Etat fédéral qui fonctionne, il n’est que logique que les différents niveaux de pouvoir coopèrent pour leur capitale. Et pourtant, après un an de polémique générale, cette entente cordiale fait figure d’événement politique... Décodage.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct