Le PS veut organiser une primaire à gauche, avec ou sans François Hollande

Jean-Christophe Cambadélis dynamite la gauche avec sa volonté d’organiser une primaire socialiste. © AFP
Jean-Christophe Cambadélis dynamite la gauche avec sa volonté d’organiser une primaire socialiste. © AFP

La campagne présidentielle en vue des élections du printemps 2017 en France connaît un bouleversement. Ce vendredi soir, le patron des socialistes, Jean-Christophe Cambadélis, a annoncé qu’il allait proposer l’idée d’une primaire interne (ou presque) au PS. Avec ou sans le président sortant, François Hollande.

«  J’ai décidé de soumettre au Conseil national du PS une primaire ouverte à la Belle Alliance populaire, si la primaire de toute la gauche est impossible  », a-t-il déclaré. La Belle Alliance populaire ? Un mouvement regroupant le PS, le Parti radical de gauche (présent au gouvernement) et les écologistes « Hollando-compatibles », ainsi que quelques associatifs ou syndicalistes.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct