Jan Fabre, «Le regard en dedans (L’heure bleue)»

Jan Fabre, «Le regard en dedans (L’heure bleue)»

En 2009, les Musées des Beaux-Arts de Belgique ont demandé à l’artiste belge Jan Fabre de créer une installation permanente appelée à trôner dans l’escalier royal des musées. Artiste contemporain fasciné par les maîtres anciens et le musée en tant qu’institution, Fabre joue ici la carte de l’interaction entre architecture, installation, plans planes et tridimensionnalité. Dans cette cage d’escalier, notre regard est attiré vers le haut où, à hauteur du palier, sept œuvres, à la démesure de l’endroit tutoient le plafond. Réalisées au stylo à bille Bic sur épreuves cibachromes, elles revêtent ces quatre murs d’un habit de lumière saturé de bleu où surgissent quatre paires d’yeux immenses – ceux d’une femme, d’un hibou, d’un papillon et d’un scarabée – dont les regards se croisent et croisent le nôtre, donnant constamment l’impression qu’ils nous observent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct