Diyanet, la nouvelle marionnette au service d’Erdogan?

En 2015, Erdogan était à Hasselt en compagnie de dirigeants de la Diyanet et de l'UETD. © René Breny/Le Soir.
En 2015, Erdogan était à Hasselt en compagnie de dirigeants de la Diyanet et de l'UETD. © René Breny/Le Soir.

Le dernier combat contre l’instrumentalisation politique des mosquées turques se mène-t-il à Rheda-Widenbrück (Allemagne) ? Kamil Aslan en est persuadé et il n’a pas hésité à porter plainte auprès de la justice allemande pour dénoncer ce qu’il qualifie de « mainmise totale des partisans de l’AKP » (Parti de la Justice et du Développement, fondé par l’actuel président Erdogan au pouvoir en Turquie depuis 2002) sur sa mosquée de quartier affiliée au réseau européen de la « Diyanet » (appelé DITIB en Allemagne) laquelle est indirectement contrôlée par la Diyanet en Turquie, à savoir la Présidence des affaires religieuses rattachée au cabinet du Premier ministre turc.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct