En librairie aussi, Renaud cartonne

Renaud, à 64 ans, s’est trouvé un nouveau surnom, le Phénix, pour accompagner sa résurrection. © D.R.
Renaud, à 64 ans, s’est trouvé un nouveau surnom, le Phénix, pour accompagner sa résurrection. © D.R. -

Après s’être rassuré en vendant 500.000 albums Toujours debout en six semaines à peine, battant par la même occasion le record du meilleur démarrage en première semaine détenu depuis 2002 par le À la vie, à la mort d’un certain Johnny, Renaud a vécu le bonheur infini de voir que les tickets de sa nouvelle tournée prenaient la même direction. De nombreuses dates ont dû être ajoutées l’automne prochain pour répondre à la demande (1). Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’absence, voire la conviction qu’il était fini, a suscité un réel enthousiasme auprès de ses fans, qui ne l’ont jamais oublié.

Sans prévenir, Renaud publiait le mois dernier sa première autobiographie, écrite avec l’aide du journaliste Lionel Duroy, Comme un enfant perdu. Il est toujours dans le top 5 des meilleures ventes de livres. Alors que les biographies sur le chanteur sont légion et rejoignent, pour l’essentiel, ce que Renaud confie dans son livre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct