L’Agence mondiale anti-dopage savait qu’un scandale allait éclater

L’Agence mondiale anti-dopage savait qu’un scandale allait éclater

Le directeur de l’Agence mondiale anti-dopage (AMA), Craig Reddie était au courant qu’un documentaire de la chaîne allemande ARD allait révéler un scandale de grande ampleur qui secoue les sports russes, mais il aurait préféré attendre de voir quelles tournures allaient prendre les évènements, plutôt que de réagir vigoureusement.

La BBC rapporte mardi soir sur son site qu’une note manuscrite transmise par Craig Reddie à Sergueï Bubka, vice-président de l’IAAF, la fédération internationale d’athlétisme, le prévenait, la veille, de la diffusion du documentaire de l’ARD, le 2 août de l’an dernier. La note, brève, se conclut par «en espérant qu’il n’y aura pas de dégâts supplémentaires

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+