Vermaelen bien aligné sur Van Buyten

Sobre en matchs de préparation, Thomas Vermaelen se révèle devenir le patron de la défense. © Dirk Waem
Sobre en matchs de préparation, Thomas Vermaelen se révèle devenir le patron de la défense. © Dirk Waem

On en parle peu, et pour ainsi dire pas. C’est vrai qu’il n’est pas très glamour, le bonhomme. Son air de chien mouillé, sa paupière légèrement tombante, son propos plutôt convenu et la nécessité d’un sous-titrage néerlandais-français au sud du pays ne font pas de Thomas Vermaelen l’un des Diables pour lequel le public (francophone) est prêt à abandonner une phalange à l’applaudimètre.

Et pourtant, il n’est pas loin de le mériter, le bougre. Pendant que Kevin De Bruyne court en donnant l’illusion de pouvoir rattraper sa forme, que Romelu Lukaku achève son chemin de croix en mode résurrection ou qu’Eden Hazard s’adonne au crochet en restant tout de même un petit cran en dessous de ce que lui autorise son talent, le cireur de banc le plus appliqué du Camp Nou fait le job. Sans rechigner ni lésiner, et surtout avec un véritable supplément d’âme. Preuve que son fichage au catalogue des petites mains discrètes et effacées est à réactualiser d’urgence.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Euro 2016
    • Euro 2020

      L’Euro 2020 dans 12 pays, une catastrophe écologique ?