Brexit: ces Anglais qui ne pourront pas voter

© EPA
© EPA

Jeudi soir, ils regarderont leur télévision avec une certaine frustration. Ces Britanniques sont installés à l’étranger depuis des années, mais ils ont perdu leur droit de vote. Leur tort : avoir vécu plus de quinze hors du Royaume-Uni. Ils sont les victimes de la fameuse « 15-year rule » : aucun ressortissant britannique installé depuis plus de quinze ans à l’étranger ne peut voter, pour aucune élection, c’est la loi. Cependant, ils pourraient être les premiers exposés aux conséquences du référendum, si Brexit il y a.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct