Brexit: stay with us!

C’est un risque extraordinaire qu’a pris David Cameron d’organiser ce référendum. © AFP
C’est un risque extraordinaire qu’a pris David Cameron d’organiser ce référendum. © AFP

C’est une décision capitale que les Britanniques et Irlandais du Nord vont prendre ce jeudi, qui réorientera peut-être sensiblement le destin du Royaume-Uni pour quelques dizaines d’années. L’examen rationnel des arguments matériels pour ou contre un Brexit indique de façon écrasante que l’intérêt et la sécurité économique du Royaume-Uni résident dans son maintien dans l’Union. On se gardera de recommander leur choix aux Britanniques : même si leur vote sera lourd de conséquences également pour les 27 autres Etats membres de l’UE, la décision souveraine n’appartient qu’à eux. Mais si c’est aux Britanniques de décider aujourd’hui, il n’est que normal que nous leur disions si nous souhaitons les voir partir ou rester.

Et on ne se privera pas d’abord de quelques observations sur la façon dont le débat européen a été mené au Royaume-Uni.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct