Grèce : la défaite des économistes ?

Grèce : la défaite des économistes ?

Il a souvent été écrit que, confrontées depuis 2008 à la Grande Crise Financière, les autorités monétaires ont mis le cap sur la « terra incognita », adoptant des mesures de politique économique jamais testées ni même envisagées dans les manuels d’économie. En même temps, l’orientation budgétaire prise en Europe semble montrer que les enseignements basiques de Keynes sur la gestion des récessions sont complètement ignorés. Ce double constat signifierait-il que la théorie économique serait dépourvue de pertinence ? L’économiste a évidemment du mal à l’envisager.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Cartes blanches