Beau travail, M. Cameron !

Beau travail, M. Cameron !

Voilà le travail. Et il y a de quoi saluer l’artiste. Grâce à David Cameron, le Royaume-Uni s’est mis par 51,9% de voix en dehors du premier bloc commercial au monde, en marge politique du continent, en commençant par s’offrir, à son pays comme au monde entier, un possible krach financier dont les premières victimes seront les épargnants britanniques. Bien sûr, on aurait tressé des louanges au Premier ministre de sa Majesté s’il avait réussi son coup. Mais il l’a raté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct