Brachoua: comment des villageois passent de la précarité à l’agro-écologie

Les villageois ont été initiés au jardin potager. © Association Ibn Albaytar.
Les villageois ont été initiés au jardin potager. © Association Ibn Albaytar. - Association Ibn Albaytar.

A 50 km de Rabat, le village de Brachoua a vécu pendant longtemps sans eau courante, ni électricité. La situation de précarité des 60 familles y vivant, rendue encore plus difficile par le peu de ressources économiques, a poussé les villageois à se regrouper au sein de l’association Agriculteur moderne et à chercher des solutions qui marchent. Epaulés par l’Association Ibn Albaytar (AIA), ils se lancent dans l’aventure fin 2013. « Lors de notre premier contact avec les membres de l’ONG Agriculteur moderne, nous leur avons fait visiter une ferme biologique aux environs de Rabat. L’idée les a inspirés et ils nous ont proposé de dupliquer les mêmes schémas chez eux », raconte Mohamed Chefchaouni, de l’Association Ibn Albaytar (AIA).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct