Reza Visual Academy: à travers le regard d’exilés

Dans le camp de réfugiés de Kawergosk, au Kurdistan irakien. © Maya Rostam/Reza Visual Academy.
Dans le camp de réfugiés de Kawergosk, au Kurdistan irakien. © Maya Rostam/Reza Visual Academy.

En 2013, le photographe franco-iranien de renom Reza Deghati, connu sous le nom de Reza, a lancé un cours de photo pour vingt enfants du camp de réfugiés de Kawergosk, au Kurdistan irakien. Il a acheté à ces jeunes réfugiés syriens appareils photo et équipement et leur a appris à prendre et retoucher leurs photos.

Le but de Voix d’Exilés, le projet de Reza, est de former les jeunes qui vivent dans ces camps à capturer leur quotidien en photographies avec un regard que les photojournalistes étrangers ne peuvent avoir. « Jusqu’à présent, leur histoire est presque toujours racontée par nous, des étrangers, déplore-t-il. Je voudrais la voir racontée par ceux qui la vivent jour après jour. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct