«Une bonne note pour les arbitres, une mauvaise pour le super ralenti!»

«
L’Italien Nicola Rizzoli confirme qu’il est bien le meilleur
!
»
« L’Italien Nicola Rizzoli confirme qu’il est bien le meilleur ! » - AFP

Stéphane, quelle est votre appréciation générale ?

L’arbitrage est vraiment d’un très haut niveau. Et surtout, on remarque une coordination en gros progrès entre l’arbitre central et ses assistants, qui prennent plus leurs responsabilités qu’autrefois. Par exemple, sur le penalty accordé aux Tchèques contre la Croatie, où seul l’arbitre de surface avait vu la faute de main. Maintenant, il y a bien sûr des erreurs, c’est inévitable. Mais elles ne sont pas très nombreuses.

Deux cartes rouges, chaque fois pour deux jaunes, c’est très peu, en 36 matches…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct