Le Brexit ravive les divisions gauche-droite au Parlement européen

©Photo News
©Photo News

Ambiance des grands jours au Parlement européen à Bruxelles, pour ce qui allait être une session funéraire pour les uns, et le jour de leur vie pour les autres. Une session plénière «  pour la première fois convoquée aussi vote après un événement », a remarqué en l’ouvrant le président Martin Schulz (social-démocrate). Rendant hommage aux travailleurs britanniques des institutions – souvent réputés les plus compétents et les plus sérieux d’ailleurs – le président a suscité une longue et émue ovation debout au commissaire britannique Jonathan Hill présent dans l’hémicycle, qui a démissionné dès samedi après le référendum où le Brexit l’a emporté. (« Mon ami et mon frère, qui a tiré les conclusions du référendum et qui est un vrai démocrate », a ensuite loué le président de la Commission Jean-Claude Juncker.)

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct