Yannick Carrasco: «Les médias doivent être de notre côté»

Un passage difficile face aux journalistes pour Carrasco. © Regis Duvignau/Belga
Un passage difficile face aux journalistes pour Carrasco. © Regis Duvignau/Belga

Depuis l’arrivée des joueurs au Haillan, le 8 juin dernier, le rituel est le même à quelques rares exceptions près. Hormis la veille et jour de match, deux ou trois Diables rouges défilent face aux médias dans une organisation bien précise sous forme de trois ateliers. D’abord, le joueur répond aux détenteurs des droits TV (RTBF et VRT) dans un studio privatisé avant de passer devant les médias non détenteurs de droits (RTL, VTM, Antenne Centre) dans un autre compartiment. Et enfin, le joueur doit venir s’asseoir, en compagnie de Pierre Cornez, l’attaché presse de la Fédération, devant l’ensemble des journalistes de la presse écrite dans un chapiteau faisant office de salle de presse. Le timing est bien précis. Plus ou moins un quart d’heure à chaque atelier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Euro 2016
    • Euro 2020

      L’Euro 2020 dans 12 pays, une catastrophe écologique ?