Toby Alderweireld, patron par procuration

La suspension de son pote Vermaelen va pousser un peu plus Alderweireld vers le devant de la scène. © Virginie Lefour/Belga
La suspension de son pote Vermaelen va pousser un peu plus Alderweireld vers le devant de la scène. © Virginie Lefour/Belga

Auteur d’un début d’Euro correct, mais sans plus, Toby Alderweireld est monté en puissance à l’occasion du huitième de finale de la Belgique face à la Hongrie. Outre son but de la tête qui a lancé les Diables rouges vers une démonstration de force inédite, le défenseur de Tottenham est apparu impérial dans son placement et moins approximatif dans ses interventions directes. Surtout, il n’a plus commis la moindre grossière erreur de relance comme face à l’Irlande ou la Suède, des erreurs qui avaient déséquilibré la cohésion du groupe et ouvert un champ d’expression et d’animation aux adversaires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct