LuxLeaks: les lanceurs d’alerte condamnés

De gauche à droite, le journaliste Edouard Perrin et les lanceurs d’alerte Raphael Halet et Antoine Deltour. Montage AFP
De gauche à droite, le journaliste Edouard Perrin et les lanceurs d’alerte Raphael Halet et Antoine Deltour. Montage AFP

La justice luxembourgeoise a condamné mercredi à 12 mois de prison avec sursis l’ancien employé de la firme d’audit PricewaterhouseCoopers Antoine Deltour, à l’origine du scandale LuxLeaks, et à 9 mois avec sursis son ancien collègue Raphaël Halet, à l’issue d’un procès symbolique pour les défenseurs des « lanceurs d’alerte ».

Les deux hommes, de nationalité française, ont également écopé d’une amende avec sursis : de 1.500 euros pour Antoine Deltour et de 1.000 pour Raphaël Halet, selon le jugement prononcé par le président du tribunal de Luxembourg, Marc Thill.

Le journaliste de France 2 Edouard Perrin, 45 ans, qui avait révélé dans l’émission « Cash Investigation » les pratiques fiscales décriées du Grand-Duché grâce aux documents transmis par Antoine Deltour, a quant à lui été acquitté.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct