Fermez les yeux, les milliards passent

Fermez les yeux, les milliards passent

Le monde est rempli de contradictions. Alors que le Grand-Duché de Luxembourg veut redorer son image et prouver à la planète qu’il est plus blanc que blanc en matière de montages fiscaux, le verdict du procès Luxleaks indique à ceux qui constateraient que ce n’est pas le cas, qu’ils ont juste intérêt à… se taire.

Car si la condamnation est légère pour les deux lanceurs d’alerte Antoine Deltour et Raphael Halet – 12 et 9 mois avec sursis –, le seul fait d’être condamnés et d’avoir risqué beaucoup plus gros, va servir d’intimidation à l’égard de tout qui aurait l’idée de révéler des montages internes à une firme, qu’il estimerait contraires à l’éthique ou à l’intérêt général. On va y réfléchir à deux fois désormais avant de donner à des journalistes les documents prouvant une manipulation fiscale systémique et de grande ampleur.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Éditos