Renée Eykens, à double tour

© Bruno D’Alimonte.
© Bruno D’Alimonte. -

Dans le salon de la villa familiale de Kapellen, dans la banlieue anversoise, elle termine en vitesse son repas de midi. Un bol de céréales arrosées de yaourt, pitance minimaliste mais régénératrice après son entraînement de la matinée. « Excusez-moi, j’ai pris un peu de retard !, dit-elle, confuse. Tout va un peu vite pour moi ces derniers temps. J’ai été pas mal secouée… »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct