Le surprenant succès de l’Islande ne doit rien au hasard

Birkir Bjarnason © Reporters
Birkir Bjarnason © Reporters

Adversaire surprise de l’équipe de France dimanche en quarts de finale de l’Euro, l’Islande a pris place sur la carte du football mondial en moins de trois semaines. Une surprise ? Indiscutablement. Un miracle ? Pas forcément. Après avoir terrassé deux fois les Pays-Bas en éliminatoires, les Vikings ont tenu tête au Portugal de Ronaldo, assommé l’Autriche (annoncé comme un outsider du tournoi) et pourfendu les Anglais. Des faits d’armes exceptionnels, mais répétés, qui trouvent leur explication.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct