Attentats: Jambon reconnaît que la chaîne de décisions a été trop longue

Jan Jambon © Photo News
Jan Jambon © Photo News

La commission d’enquête sur les attentats du 22 mars poursuit son travail. Ce mercredi, le ministre de l’Intérieur Jan Jambon s’est exprimé sur la chaîne de décisions qui ont conduit à la fermeture du métro bruxellois. Le ministre a d’ores et déjà estimé que la chaîne de commandement et de communication des décisions prises en cas d’attaque terroriste devait être plus courte.

Il a toutefois fait remarquer qu’en tout état de cause, le métro n’aurait pu être fermé et évacué à temps. Et ne soutient pas l’idée de mesures automatiques, qui peuvent provoquer un mouvement de panique et déplacent le risque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct