Ivo van Hove au Soir: «On ne change pas tellement dans une vie»

Ivo van Hove au Soir: «On ne change pas tellement dans une vie»

Un triomphe. Mercredi soir, durant deux heures, le public de la Cour d’Honneur du Palais des Papes à Avignon, a eu le souffle coupé par la mise en scène des Damnés d’Ivo van Hove. « Ivo van Hove a tétanisé et ébloui la Cour d’honneur du Palais des Papes, en adaptant magistralement le film de Luchino Visconti avec la troupe de la Comédie-Française » écrit Le Monde. « Tout concourt à faire de ce spectacle un sommet très dérangeant de l’art du théâtre » surenchérit Le Figaro. Avec son air de gendre idéal, Ivo van Hove accueille les compliments avec flegme. Il en reçoit à la pelle depuis des années pour ses créations avec le Toneelgroep d’Amsterdam qu’il dirige depuis 2001 mais aussi pour ses spectacles à Londres, Paris, New York, Berlin où il collabore avec les plus grands, de Juliette Binoche à Jude Law en passant par David Bowie. Chez nous, pourtant, il reste un inconnu pour la majeure partie du public francophone.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Culture