Fusillade de Dallas : l’Amérique de tous les effrois

©Reporters
©Reporters

Il ne faut pas tout mélanger. Ce qui s’est passé à Dallas, en marge de la manifestation contre le racisme de la police, est abominable – « méprisable », selon Barack Obama. « Il n’y a pas de justification possible pour ce genre d’attaque », a dit le président américain.

C’est vrai : dans nos pays, rien n’est plus étranger à la justice que les justiciers. Ceux-ci appartiennent à un monde fini. Aujourd’hui, il convient juste de saluer la mémoire de ces policiers tombés au champ d’honneur simplement parce qu’ils portaient un uniforme – auquel ils avaient, du reste, peut-être fait honneur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct