Fatigués, Cristiano et Antoine? Eux, jamais!

Fatigués, Cristiano et Antoine? Eux, jamais!

Ce sera donc France-Portugal. Et un grand soulagement : on va échapper au concert de « Et à la fin, ce sont les Allemands qui gagnent ». C’est que, vous en conviendrez avec moi, la maxime de Gary Lineker est devenue inaudible à force d’être ressassée, triturée, déformée. L’ancien avant-centre anglais dit souvent des choses extrêmement avisées. Mais s’il avait pu connaître le destin de sa phrase prononcée à l’issue d’une demi-finale perdue aux tirs au but par l’Angleterre face à la RFA lors du Mondial italien de 1990 (remarquez que les Anglais se faisaient déjà éliminer à l’époque, mais au moins ils arrivaient en demi-finale…), nul doute que l’oracle de Leicester aurait eu l’intelligence… de se taire ! Cependant le football est ainsi fait que les commentateurs n’aiment rien tant que de le réduire à quelques vérités intangibles.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct