Barroso chez Goldman Sachs: le mariage du pouvoir avec le capitalisme de «relations»

© EPA
© EPA

Le recrutement par la banque d’affaires américaine Goldman Sachs de l’ancien président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, souligne une nouvelle fois la puissance de son réseau d’influence unique en Europe. Sédimenté depuis la création au début des années 80 de Goldman Sachs International, ce maillage serré, à la fois souterrain et public, a ses entremetteurs et ses fidèles, comme l’indique cette nomination qui a provoqué une vague d’indignation sur le Vieux continent.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct