Plongée dans un des «Quartiers Nouveaux» wallons

Christian Brotcorne, le bourgmestre de Leuze-en-Hainaut, parie sur le Bon Air. © Coralie Cardon
Christian Brotcorne, le bourgmestre de Leuze-en-Hainaut, parie sur le Bon Air. © Coralie Cardon -

Il faut beaucoup d’imagination pour voir dans ces prairies et ces champs à perte de vue l’ébauche d’un Quartier Nouveau : quarante hectares à vocation agricole aux portes de Leuze-en-Hainaut délimités par le tracé du Ravel qui file vers Basècles, par les villas de l’avenue de la Libération et, là-bas au loin, par une minuscule chapelle qui ponctue l’horizon.

« Voilà l’endroit, résume fièrement Christian Brotcorne (CDH), le bourgmestre de l’endroit. Ici, c’était l’ancien terrain de football… » Et c’est vrai qu’on distingue vaguement un espace triangulaire couvert de foin frais. Vestige du passé sportif des lieux, un vieux marquoir métallique rouille à tous les vents. Pas loin, une perche pas bien vaillante rappelle que dans ce coin de Wallonie, on a longtemps tiré à l’arc à la verticale, curieuse idée tout de même.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct