Theresa May, une Première ministre éprise de justice sociale

La nouvelle Première ministre Theresa May s’exprime devant le 10 Downing Street. © Reuters.
La nouvelle Première ministre Theresa May s’exprime devant le 10 Downing Street. © Reuters.

L’ex-ministre de l’Intérieur de David Cameron a rendu brièvement hommage à son prédécesseur avant de se lancer dans un discours qui a laissé bouche bée nombre de commentateurs politiques.

« Tout le monde ne le sait pas mais le nom complet de mon parti est le parti conservateur et unioniste », a affirmé Mme May, visiblement déterminée à écrire un nouveau chapitre de l’histoire du parti conservateur. « Nous croyons à l’union des nations qui forment le Royaume-Uni mais aussi à l’unité entre tous nos citoyens », a-t-elle ajouté, en préambule d’une déclaration très radicale et très inattendue venant d’une responsable politique conservatrice outre-Manche.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct