Marie-Michelle Faber: «Etre au Cirque du Soleil, c’est du gitanisme de luxe»

Marie-Michelle a dû apprendre à chanter sur un cerceau tout en effectuant des acrobaties. Du grand art. © D.R.
Marie-Michelle a dû apprendre à chanter sur un cerceau tout en effectuant des acrobaties. Du grand art. © D.R.

Petite aux cheveux bouclés, Marie-Michelle Faber a quitté son costume de déesse de la Lune pour revenir les pieds sur terre. Dans Amaluna, l’île gouvernée par des déesses, elle aide les deux amoureux Miranda et Roméo. Elle leur transmet son savoir grâce à une boule qu’elle manie sur son cerceau. Depuis quinze ans, cette artiste québécoise participe aux tournées mondiales du dernier show du Cirque du Soleil. A l’occasion de son passage à Knokke du 14 juillet au 21 août, elle raconte sa vie de circassienne.

Vous chantez en même temps que vous faites des acrobaties. Comment est-ce possible ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct