Alain Grignard sur l’attentat de Nice: «Daesh ou pas Daesh, quelle importance?»

«
Combien de personnes à risque en Belgique
? On est dans les grands nombres, c’est incontrôlable
», dit
Alain Grignard (ULg). © Pierre-Yves Thienpont / Le Soir
« Combien de personnes à risque en Belgique ? On est dans les grands nombres, c’est incontrôlable », dit Alain Grignard (ULg). © Pierre-Yves Thienpont / Le Soir

Au lendemain du drame, aucun communiqué de Daesh ne mentionnait l’attaque de Nice. Il faudra attendre 36 heures pour que Amaq, le fil info qui sert d’« agence de presse » de Daesh, annonce samedi matin que « l’auteur de l’opération (…) menée à Nice en France est un soldat de l’État islamique. Il a exécuté l’opération en réponse aux appels lancés pour prendre pour cible les ressortissants des pays de la coalition qui combat (Daesh). » Ainsi, par un canal authentifié, Daesh prenait finalement acte du geste niçois et en assumait sinon la paternité, du moins l’impulsion.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct