Le Corbusier, révolution industrielle

Le Corbusier, révolution industrielle

E nfin ! », lanceront certains. Après deux tentatives et deux échecs, l’œuvre de l’architecte franco-suisse Charles-Edouard Jeanneret, dit Le Corbusier, est désormais inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco (organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture). Il s’agit plus précisément de dix-sept sites architecturaux situés dans sept pays (dont la Maison Guiette à Anvers, illustrée ci-contre) et célébrés pour leur « contribution exceptionnelle au Mouvement moderne ».

Immense figure de l’architecture du XXe siècle, Le Corbusier est aussi un personnage controversé pour ses accointances avec une certaine extrême droite française. Il n’en reste pas moins un géant qui a changé le paysage urbain en le poussant vers sa mutation industrielle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct