«Dopage d’Etat»: l’étau se resserre sur la Russie avant Rio

La délégation russe à l’ouverture des Jeux de Sotchi. A cet instant, la plus grande tricherie de l’histoire des Jeux est en place...
La délégation russe à l’ouverture des Jeux de Sotchi. A cet instant, la plus grande tricherie de l’histoire des Jeux est en place... - BARBARA WALTON/EPA.

Le Comité international olympique (CIO) va-t-il pouvoir prendre d’autre mesure que l’exclusion pure et simple du comité national olympique russe des Jeux de Rio ? A moins de trois semaines de leur cérémonie d’ouverture, la question est désormais posée après le rapport présenté, ce lundi, à Toronto, par l’expert canadien Richard McLaren.

Celui-ci, mandaté par l’Agence mondiale antidopage (AMA), a confirmé en grande partie les accusations portées il y a quelques semaines, dans les colonnes du New York Times par Grigory Rodchenkov, l’ancien patron des laboratoires de Moscou et de Sotchi, sur une « protection » des meilleurs athlètes russes avec la bénédiction de l’Etat et sur une tricherie organisée lors des Jeux d’hiver 2014.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Autres sports