Attentat de Nice: «Quand la politique n’est pas lisible, cela introduit le chaos»

Manuel Valls (à gauche), le prince Albert II de Monaco (au centre) et Christian Estrosi (à droite) lors de la minute de silence à Nice. © AFP
Manuel Valls (à gauche), le prince Albert II de Monaco (au centre) et Christian Estrosi (à droite) lors de la minute de silence à Nice. © AFP

La « résilience », cette capacité pour un corps, un organisme, une organisation ou un système de retrouver ses propriétés initiales après une altération. On connaît le concept au niveau individuel – moi face aux traumatismes de la vie – popularisé par le psychologue français Boris Cyrulnik. Mais qu’en est-il à l’échelle collective ? Le politologue belge Joseph Henrotin est chargé de recherches au Centre d’analyse et de prévision des risques internationaux (CAPRI, Paris) et à l’Institut de stratégie et des conflits (ISC, Paris). Il est spécialiste de la question de la résilience face au terrorisme (il a notamment rédigé le numéro du trimestriel Histoire et Stratégie de décembre 2014 – février 2015 intitulé « Résilience ou comment combattre le terrorisme » qui se trouve en accès libre via ce lien).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct