Dopage: l’athlétisme russe n’ira pas aux Jeux de Rio

© AFP
© AFP

Le TAS devait se prononcer sur le sort de 68 athlètes russes, représentés par la perchiste Yelena Isinbayeva, double championne olympique, interdits de participer aux jeux Olympiques de Rio, suite à la suspension de la fédération russe d’athlétisme par l’IAAF, la fédération internationale d’athlétisme. Le 17 juin, l’IAAF avait décidé de prolonger, pour une indéterminée, la suspension provisoire prononcée dès le 13 novembre dernier.

Le TAS confirme donc la décision de l’IAAF d’interdire la participation des athlètes russes aux compétitions internationales, en ce compris les JO de Rio (du 5 au 21 août).

Le TAS s’est par ailleurs déclaré incompétent pour déterminer si le CIO, le Comité international Olympique, était habilité à accepter ou refuser des athlètes russes pour concourir aux JO et s’il était habilité à accepter ou refuser l’inscription de ces athlètes soit comme représentants de la Russie, soit comme «athlètes neutres».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct