Panamarenko, «Paradox», 1980-86

Panamarenko, «Paradox», 1980-86

Le Paradox de Panamarenko est un « avion-hélicoptère » pourvu d’un parachute qui aimerait quitter le sol pour s’arracher à la pesanteur et à la gravité du monde. Il ne peut réellement décoller mais l’important est que l’œuvre porte en elle l’idée de voler. Inventeur, bricoleur, passionné de physique mais surtout plasticien, Panamarenko est le créateur de « drôles de machines » situés à mi-chemin entre l’art et la science. « Je ne suis pas un scientifique, ni quelqu’un qui fabrique des objets d’art ; le plus important pour moi est qu’il y ait de temps en temps de la poésie dans ce que je fais » déclare l’artiste anversois.

Musée d’Ixelles, rue Jean Van Volsem, www.museumofixelles.be

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct