Attentat de Nice: la sécurité critiquée, Hollande soutient son ministre de l’Intérieur

Les appels à la démission se multiplient concernant le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. François Hollande ne compte pas lâcher l’un des hommes forts de son gouvernement. © Reuters
Les appels à la démission se multiplient concernant le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. François Hollande ne compte pas lâcher l’un des hommes forts de son gouvernement. © Reuters

Le président français demande la Paix des Braves. François Hollande a affirmé vendredi sa «  confiance  » en son ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, accusé d’insuffisances dans la sécurisation de Nice et dont la démission a été réclamée par certains partis politiques après l’attentat du 14 juillet.

Bernard Cazeneuve «  a toute ma confiance  », a déclaré François Hollande, en promettant à nouveau toute «  la vérité  » et la «  transparence  » sur les circonstances de l’attentat et les mesures de sécurité prises.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct