JO 2016: l’Agence mondiale antidopage «déçue» de la décision du CIO sur la Russie

© EPA
© EPA -

« L’ AMA est déçue que le CIO n’ait pas pris en compte la recommandation de son comité exécutif qui était basée sur les résultats de l’enquête McLaren  » sur le dopage dans le sport russe, a indiqué le président de l’AMA, Craig Reedie.

Suivre cette recommandation «  aurait assuré une approche claire, forte et harmonisée  », a-t-il souligné.

«  Le rapport McLaren a mis en évidence, au-delà du doute raisonnable, l’existence d’un système d’Etat de dopage en Russie qui entame sérieusement les principes d’un sport propre comme le garantit le Code andidopage mondial  », a ajouté M. Reedie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct