Rembrandt, trois états des «Trois croix»

© D.R.
© D.R.

Le Cabinet des Estampes de la Bibliothèque royale abrite une collection d’estampes de Rembrandt (1606-1669) hors du commun. Un ensemble quasi complet de son œuvre graphique avec notamment des planches modifiées à plusieurs reprises par l’artiste. Dès le début de sa notoriété, des collectionneurs déboursaient des sommes élevées pour acquérir ces belles épreuves assez rares. Ces trois états différents de l’œuvre maîtresse Les Trois Croix sont particulièrement représentatifs de son œuvre graphique. Rembrandt jongle avec la lumière et fait contraster des parties claires, pratiquement non travaillées, avec des parties fortement hachurées aux tons proches de l’encre noire. Les figures sont gravées dans la planche à la pointe sèche. Dans les états suivants, il apporte des modifications significatives, surtout au niveau des hachures des parties d’ombre, et retravaille entièrement certaines parties.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct