Roman de Gérard de Nevers, CA. 1460

© D.R.
© D.R. -

Inspiré du Roman de la Violette qui a été écrit au début du XIIIe siècle, le Roman de Gérard de Nevers relate l’idylle entre le noble chevalier Gérard de Nevers et la belle Euryant. L’auteur de cette mise en prose serait Jean, bâtard de Wavrin (1394-1471), bibliophile lillois, diplomate et conseiller de Philippe le Bon. Plein de vie et riche en rebondissements, le récit reprend tous les ingrédients des romans courtois : scènes de batailles et de banquets, combats contre des dragons ou des géants, conquête éperdue du cœur de la dame… Néanmoins, le propos se veut parfois moqueur et critique vis-à-vis de cette littérature de chevalerie jugée démodée. Couché sur papier, l’ouvrage comporte plus de cinquante illustrations exécutées à l’encre et à l’aquarelle. Étonnamment modernes, parfois proches de la caricature, volontairement drôles, elles sont de la main du Maître de Wavrin, un miniaturiste anonyme installé à Lille.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct