Alcool: un tabou mortel doit tomber enfin!

©Roger Milutin/LeSoir
©Roger Milutin/LeSoir

Une formation spéciale contre les ravages de l’alcool ? Tant mieux : c’est la première ligne des spécialistes de la santé, un penchant pour la bouteille ne peut leur échapper longtemps, tant l’éthanol ronge rapidement l’organisme. Une excellente initiative.

Mais elle ne peut servir d’alibi à l’inaction des autorités qui font preuve d’un aveuglement coupable face à la place que notre société offre à l’alcool. On accable individuellement le conducteur assassin, le mari violent, la mère absente, l’égorgeur de bar imbibé sous prétexte de leur responsabilité, mais on fait semblant hypocritement que l’offre d’un produit n’a pas d’influence sur sa consommation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct